Depuis deux ans, le lycée Les Sept Mares est un des rares établissements dont le travail autour des langues a été consacré par le Conseil de l'Europe. La reconnaissance s'est encore accrue cette année lors d'un colloque organisé à Graz, en Autriche...

Il y a quelques mois, nous avions montré l’apport des langues étrangères à la formation générale et citoyenne des élèves du lycée Les 7 Mares et à l’inverse, comment chaque discipline apportait aux élèves dans leur apprentissage des langues étrangères (pour relire l'article évoqué, c'est ici...!).

Dans le cadre européen EOL, cette philosophie du projet d'établissement du lycée est apparue particulièrement pertinente aux autorités européennes qui ont choisi le projet du lycée Les Sept Mares pour représenter la France lors du colloque du 3 et 4 mai 2018 à Graz (Autriche). Madame SEDILOT-GASMI a défini devant les partenaires universitaires européens le projet du lycée (voir ci-dessous). Il s'agissait de mettre en avant le rôle essentiel des enseignants pour offrir aux élèves une formation en langues à la fois innovante et de qualité.

 

Le projet 2017 / 2018 - « De l'ordinaire à l'extraordinaire »

Pour les personnes intéressées, il est possible d'appréhender le projet dans sa globalité grâce au document ci-dessous :

 

(Cliquez sur l'image...)

 

Pour les autres, un document de synthèse interactif (associogramme EOL 2017 / 2018 ci-dessous) permet de percevoir, à travers les travaux réalisés par les élèves, la complexité, la variété des approches et l'interdisciplinarité du projet, les langues restant le fil conducteur d'une meilleure compréhension du monde...

 

(Cliquez sur l'image...)

 

Vous pouvez également regarder quelques-unes des vidéos réalisées dans le cadre du projet...

 

(Cliquez sur l'image...)

 

Merci à Madame SEDILOT-GASMI (espagnol et initiatrice et coordinatrice du projet), Madame MARCHAND (lettres classiques), Mesdames LESAFFRE et JOURDAIN (anglais), Madame GIRAULT (allemand), Madame TAPIA (histoire et géographie), Mesdames FONTAINE et LALLEMENT (professeurs documentalistes), Madame ROUÉ (mathématiques) et Monsieur FAURY (japonais) qui, par un investissement de tous les instants, ont transformé un projet « ordinaire » en projet « extraordinaire » !